Quelle(s) médiation(s) pour les sciences ? – 2 décembre à la BNF, Paris

Le texte de ma présentation en ligne ici

Les jeunes générations sont confrontées, peut-être plus que les générations précédentes, à des questions scientifiques émergentes qui peuvent avoir des impacts directs sur la vie sociale.

Capture d’écran 2014-11-18 à 12.48.03

Manipulation génétique dans les secteurs de l’alimentation ou de la vie, interventions sur le plan de l’environnement, etc. Le rôle de la médiation scientifique est déterminant pour permettre à ces jeunes adultes de faire face à des masses de connaissances complexes, de s’en rendre intelligibles les enjeux, et de les mettre en situation de délibérer. Comment faire ? Cette 12e édition des Chemins d’accès interrogera les modalités de médiation de la culture scientifique et technique en regard des enjeux sociaux d’éducation et de citoyenneté.

Mardi 2 décembre 2014
BnF, site François-Mitterrand
9h-17h30
entrée libre sur réservation au 01 53 79 49 49

Programme de la journée (pdf)

La culture scientifique et technique contribue à la réflexion des publics sur les sciences.  C’est elle qui sensibilise les citoyens aux enjeux liés aux progrès scientifiques et techniques. Pour diffuser cette culture scientifique, le choix du sensible, de l’émotion, de l’imaginaire ou du jeu est souvent privilégié, par les médiateurs, dans la transmission des connaissances. Comment éviter les pièges de l’érudition savante comme ceux de la vulgarisation simpliste ? C’est en regard des enjeux sociaux d’éducation et de citoyenneté que cette 12ème édition des Chemins d’accès interrogera les modalités de médiation de la culture scientifique et technique.

Les jeunes générations sont confrontées, peut-être plus que les générations précédentes, à des questions scientifiques émergentes qui peuvent avoir des impacts directs sur la vie sociale. Manipulation génétique dans les secteurs de l’alimentation ou de la vie, interventions sur le plan de l’environnement  etc. Le rôle de la médiation scientifique est déterminant pour permettre à ces jeunes adultes de faire face à des masses de connaissances complexes, de s’en rendre intelligibles les enjeux, et de les mettre en situation de délibérer. Comment faire ?  Les situations sont contrastées : le théâtre met depuis longtemps la science en scène, l’imaginaire scientifique nourrit le travail des artistes et des écrivains, de nombreux musées travaillent sur l’invention et la diffusion des sciences, tandis qu’en bibliothèque, on peut craindre que la CST ne reste souvent le parent pauvre de la valorisation des collections, et ce malgré les nombreuses initiatives qui foisonnent :  projets d’éducation à l’environnement, événements liés aux sciences participatives, rencontres entre chercheurs et publics, expositions et expériences pédagogiques innovantes…

Cette journée de réflexion devrait permettre de dégager l’importance toute particulière d’une transmission des sciences empreinte de transversalité  disciplinaire et inscrite dans le débat citoyen.

————————————————————————————————————————–

9h accueil

9h30 ouverture par Bruno Racine, président de la BnF

9h45 – 10h30  Ethique, sciences et société – Conférence par Jean-Claude AMEISEN, médecin biologiste, président du Comité consultatif national d’éthique

—–

10h30 – 12h30 La médiation scientifique et la mission citoyenne de la science dans le champ de la médiation culturelle

Table ronde

Mélodie Faury, directrice de la Maison pour la Science en Alsace et Joëlle Le Marec, professeur en sciences de l’information et de la communication

Sébastien Minchin, directeur du Muséum d’Histoire Naturelle de Rouen

Michel Cabaret, directeur de l’Espace des Sciences, Champs Libres de Renness, CCSTI

David-Jonathan Benrubi, directeur de la Médiathèque d’agglomération de Cambrai.

————————————————–

14h – 14h45  Mettre la science hors d’elle

Conférence par Jean-Marc LEVY – LEBLOND, physicien, professeur émérite de l’université de Nice, directeur des collections scientifiques au Seuil et de la revue Alliage

—–

14h45 – 16h45  L’art de la rencontre

Table ronde

Frédéric Feu,  scénographe et muséographe, membre du CIST – Centre de l’Imaginaire Scientifique et Technique de l’Hérault,

Lionel Maillot, créateur de l’Experimentarium , Université de Bourgogne, coordinateur de la Nuit européenne des chercheurs,

Frédéric Tournier, enseignant chercheur, Université Paris-Diderot, Lettres, Arts, Cinéma

Jean-François Peyret, auteur et metteur en scène.

16h45 – 17h15  Enjeux sociaux et éducation populaire

Conférence par Olivier Las Vergnas, professeur à Lille 1, Secrétaire général du Réseau international des Cités des métiers. Président de l’Association française d’astronomie. Fondateur de la Cité des Métiers et de la Cité de la Santé à Universciences.

Informations
Lorène Karayan : 01 53 79 42 74 – lorene.karayan@bnf.fr