Member Login
Lost your password?

Journée d'échange d'expériences "Médiation culturelle des sciences sur le Web", le 15 mars 2011

14 March 2011
By

Dans le cadre de mes missions au service Science & Société de l'Université de Lyon, je co-organise le 15 Mars, à Lyon une journée de rencontre et de réflexions autour de la Médiation culturelle des sciences sur le web, dont les Interacteurs (représentés par Antoine Blanchard et Nicolas Loubet) sont partenaires.

Programme_détaillé de la journée

 

Pourquoi une entrée par le Web ?

Le Web 2.0 (dans son sens pris depuis 2004) est une "plate-forme avec l’idée d’une migration des applications de l’ordinateur de l’utilisateur vers le Web. Cette migration porte aussi sur les applications de création, de traitement et d’éditorialisation de contenus qui permet d’en faire un processus partagé."

Il y a dès lors rupture avec "la logique unidirectionnelle de la distribution classique de contenus, de l’émetteur au récepteur. Tout le monde étant sur un pied d’égalité, tout un chacun peut produire et diffuser les contenus qu’il crée." (Réf : L'édition électronique, Marin Dacos & Pierre Mounier, Ed. La Découverte, 2010 ; p89).

Des questions se posent alors en termes de médiation et de relation que l'on établit avec les publics dès que l’on décide de mettre en place un dispositif participatif, sur le web en particulier.

Ces questions recroisent plus largement celles qui se posent dans la médiation culturelle des sciences utilisant le numérique.

  • Quels sont mes objectifs en développant / en utilisant tel outil de médiation numérique ?
  • Quels sont les publics ciblés ?
  • Quels rôles sont attribués à ces publics par le dispositif mis en œuvre? Quel type de relation est instaurée ? Tout le monde est-il vraiment sur un pied d’égalité ou distingue-t-on différents rôles par exemple

On pourrait aussi se poser la question à l’envers. J’ai un projet de médiation "physique", et je souhaite voir si certains outils numériques existants pourraient nourrir ce projet, servir ses objectifs, en termes de relation que je cherche à établir avec différents publics notamment.

Comment peut-on s’approprier les outils numériques existants pour mener une démarche de médiation culturelle des sciences  ?

Ou

Comment passe-t-on d’un besoin en termes de médiation, à sa mise en œuvre via des outils numériques ?


Des retours d'expériences et des discussions

A partir de retours d’expérience d’acteurs de la CSTI (Culture Scientifique, Technique et Industrielle) et du numérique, et grâce à des discussions organisées autour de tables rondes, cette journée propose aux participants :

  • de découvrir des outils numériques déjà employés par certains acteurs de la médiation culturelle ;
  • d’échanger autour de leurs utilisations ;
  • d’envisager d’autres appropriations possibles de ces outils, dans une démarche de médiation.

Trois axes ont été choisis avec les Interacteurs pour structurer la journée :

  • la mobilisation, l’animation et la gestion de communautés autour d’un projet de médiation culturelle des sciences ;
  • la co-production de contenus ;
  • l’agrégation de contenus, c’est-à-dire le regroupement de contenus épars (éventuellement co-produits) et le traitement éventuellement opéré sur ces contenus afin de les intégrer à des dispositifs de médiation.

 

La journée sera suivie d'une soirée conviviale au Ninkasi de Gerland, sur le modèle de l’évènement « Culture scientifique, culture numérique, le Grand Mix », qui s’est déroulé le 5 novembre 2010 à La Cantine, Paris).


Print This Post Print This Post

Tags: , , , ,

One Response to Journée d'échange d'expériences "Médiation culturelle des sciences sur le Web", le 15 mars 2011

  1. infusoir on 16 June 2011 at 13:15

    Toutes les vidéos ont été mises en ligne par le service Science & Société de l'Université de Lyon :

    Les Interacteurs ont depuis formé le collectif Le Grand Mix.





Research blogs