Le métier à penser – Continuer de tisser

Nous avons le plaisir de vous inviter à une conversation à l’occasion de la sortie de l’ouvrage collectif « Le métier à penser – Tisser des textes avec Baudouin Jurdant » https://www.archivescontemporaines.com/books/9782813003706
 
le jeudi 12 novembre 2020, à l’université de Strasbourg
Palais Universitaire, salle Fustel (1er étage)
de 15h à 18h – accueil à partir de 14h30
 
Nous pensons cette rencontre comme l’occasion d’un dialogue, d’une conversation, d’un tissage oral avec les auteur.es – 10 d’entre eux seront présents, avec Baudouin Jurdant.
 
Nous souhaitons éviter une simple présentation ou un commentaire de l’ouvrage (comme « produit ») pour nous donner plutôt l’occasion de penser ensemble et avec Baudouin Jurdant, à partir de la lecture de ses textes. L’ouvrage était une occasion par l’écrit, la rencontre est une occasion par l’oral.
 
Nous organisons la rencontre autour de dialogues. Chaque auteur.e présentera pendant 10 minutes comment l’un ou plusieurs des textes de Baudouin Jurdant lui a donné à pensé, puis ouvrira sur une question qui lui sera adressée.

Faury, Mélodie ; Le Marec, Joëlle (dir.) (2020), Le métier à penser. Tisser des textes avec Baudouin Jurdant, Editions des archives contemporaines, Coll. «Etudes des sciences et Histoire des techniques», France, ISBN : 9782813003706, 239p., doi : https://doi.org/10.17184/eac.9782813003706

Ouvrage disponible en Open Access

Cet ouvrage est associé pour nous, lecteur.ices des travaux de Baudouin Jurdant, à une certaine manière de faire de la recherche.
Nous tentons chacun.e de préciser par l’écriture ce que nous font certains textes ou ce qu’ils nous aident à penser, nous exposons nos manières de réfléchir sur ou avec la pensée d’autrui, dans l’intimité des lectures, des méditations, des réflexions, des dialogues et des disputes qui nous relient à des questions communes à propos de ce qu’on sait, de ce qu’on cherche à savoir, de ce qu’on doute de savoir, avec les sciences, ou malgré elles quand elles obstruent les enquêtes au lieu de les faciliter.

Quinze chercheur.e.s ou enseignant.e.s-chercheur.e.s écrivent ainsi à partir d’un texte de Baudouin Jurdant qu’iels ont choisi, librement. Iels en exposent les raisons dans la lecture qu’iels en font. Ces textes parlent de nos manières de lire, de travailler, de tisser, de distinguer, de saisir, d’interpréter.

Nous pensons avec Baudouin Jurdant. Ainsi, ces textes rendent explicites et discutables collectivement des manières de faire qui sont la plupart du temps gardées dans le registre de l’implicite dans nos pratiques de recherche : comment étudions-nous, comment construisons-nous nos distances et nos proximités, comment transmettons-nous, comment rêvons-nous, en murmurant à notre propre oreille à haute voix avec autrui, comment habitons-nous des espaces collectifs dans lesquels nous réfléchissons avec d’autres ? Comment nous laissons-nous interpeller ? Comment écrivons-nous?

SOMMAIRE

sur le principe à chaque fois d’un texte de B. Jurdant tissé avec une lecture pour lancer le dialogue

« Introduction. Écrire des lectures : ce qui nous relie aux savoirs » – Mélodie Faury, Joëlle Le Marec

« Questions très mélangées » – Baudouin Jurdant

Lecture – « Du mélange des questions aux savoirs circulants – Retour sur un moment biographique » – Anne Piponnier

« Vulgarisation et enseignement scientifiques » – Baudouin Jurdant

Lecture – « L’ignorance pour commencer » – Éric Heilmann

« Vulgarisation scientifique et idéologie » – Baudouin Jurdant

Lecture – « Why should we still read an essay written in 1969 ? Comments on a classical paper on science communication » – Martin W Bauer

Lecture – « Du désir de subversion à l’aliénation – La dérive bureaucratique et professionnalisante des sciences et de l’étude de leur communication » – Igor Babou

« Popularisation of science as the autobiography of science » – Baudouin Jurdant

Lecture – « Le Médicament et la Confiture » – Amirouche Moktefi

« Le statut social de la science » – Baudouin Jurdant

Lecture – « La vulgarisation des sciences sociales – D’une impossibilité théorique à une compréhension pragmatiste et matérialiste » – Antoine Lalande

« Popper entre la science et les scientifiques » – Baudouin Jurdant

Lecture – « Jamais n’importe quoi » – Mathieu Quet

« La psychanalyse est-elle une épistémologie populaire ? Vulgarisation scientifique et psychanalyse » – Baudouin Jurdant

Lecture – « Psychanalyse et scientificité » – Andreas Mayer

« Le désir de scientificité » – Baudouin Jurdant

Lecture – « Le désir de scientificité, l’inquiétude légitime » – Joëlle Le Marec

Lecture –  » Le terrifiant désir de scientificité de l’économie – A propos de l’article : « Le désir de scientificité » de Baudouin Jurdant » – René Kahn

« La science : une écriture parlante ? » – Baudouin Jurdant

Lecture – « Sur la scripturalité de la science » – Jean-Marc Lévy-Leblond

« Parler la science ? » – Baudouin Jurdant

Lecture – « Écouter la voix portée, ressentir son ancrage » – Mélodie Faury

« Écriture, réflexivité, scientificité – Entretien avec Joëlle Le Marec » – Baudouin Jurdant

Lecture – « Repenser l’écriture scientifique à partir de la notion de réflexivité » – Muriel Lefebvre

« La monnaie est-elle un langage ? » – Baudouin Jurdant

Lecture – « Écriture alphabétique, monnaie frappée et figures du tiers » – Bernard Ancori

« Relire Orwell – Question littéraire, enjeu philosophique, réponse politique » – Baudouin Jurdant

Lecture – « Des disjonctions nécessaires » – Françoise Willmann

 » Pour un questionnement anthropologique de la modernité » – Baudouin Jurdant

Lecture – « Entre Anthropologie et communication, interroger l’intérieur des sciences » – Philippe Hert


Mélodie Faury

Docteure en Sciences de l'information et de la communication / STS Agrégée en Sciences de la Vie, de la Terre et de l’Univers

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search