Topologie ou topographie – Les esquisses #3

Topologie ou topographie de cet autre livre

Inspirée des écrits de Georges Perec et des travaux coordonnés par Muriel Lefebvre (2013[1]), par l’expérience des Espaces réflexifs et des carnets de recherche, par mes échanges avec Joëlle Le Marec, Baudouin Jurdant, Caroline Muller et Marc Jahjah, et par la lecture de l’article de Sandra Laugier sur l’infraordinaire transatlantique[2], je m’intéresse dans cet ouvrage aux infra-ordinaires de la recherche, aux processus de la recherche et aux pratiques (de communication) qui la structure ; je m’intéresse à la manière dont je donne et je prends la parole en tant que « je » chercheuse, à la manière dont je la donne ou restitue aux personnes rencontrées sur mon terrain de recherche : sujets de ma recherche et non objets de ma recherche.
Cet ouvrage expérimental cherche à se libérer de l’écriture objectivante, ne cherche pas à se légitimer d’abord au regard de la « science légitime », à rentrer dans les normes classiques de « l’écriture scientifique » ou de la « publication de la thèse » mais à expérimenter d’un point de vue épistémologique des formes de constructions de savoirs situés. La liberté et la force de l’écriture de l’ordinaire de Georges Perec est en cela très inspirante. C’est un mouvement à réinitier en permanence, à re-trouver toujours car nos pratiques institutionnalisés de chercheur.e nous amènent bien souvent à le perdre. Le geste libre, le geste de sens, les conditions de possibilité d’une pensée dans et hors cadre.
J’ai donc construit cet ouvrage de manière ouverte aux témoignages et aux écritures qui entourent l’écriture normée et légitimée de la recherche. Il tourne autour et avec des écritures de la thèse, celle du manuscrit et toutes les autres.
Il se décline en X parties :
1.
2.
3.
4.
Alors, lectrices et lecteurs, ne vous laissez pas déstabiliser, toutes les formes d’écritures se parlent. Elles cherchent une forme pour dire ce qui importe, a importé.


[1] Muriel Lefebvre, « L’infra-ordinaire de la recherche. Écritures scientifiques personnelles, archives et mémoire de la recherche », Sciences de la société [En ligne], 89 | 2013, mis en ligne le 31 janvier 2014, consulté le 05 mars 2018. URL : http://journals.openedition.org/sds/203 ; DOI : 10.4000/sds.203
[2] Sandra Laugier, « L’ordinaire transatlantique », L’Homme [En ligne], 187-188 | 2008, mis en ligne le 01 janvier 2010, consulté le 17 mai 2022. URL : http://journals.openedition.org/lhomme/29239 ; DOI : https://doi.org/10.4000/lhomme.29239



Citer ce billet
Mélodie Faury (2022, 17 mai). Topologie ou topographie – Les esquisses #3. L'Infusoir. Consulté le 19 avril 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/qcm8

Mélodie Faury

Docteure en Sciences de l'information et de la communication / STS Agrégée en Sciences de la Vie, de la Terre et de l’Univers

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search