Catégorie : Ancrage

Retrouver son nom, décoloniser son esprit

Merci à Léna Dormeau, Yosra Ghliss, Marc Jahjah et Maxime de l’aide qu’iels m’offrent par leur présence, leur tact et leurs mots, pour retrouver mon nom et mon langage. « Il déposa l’oiseau près de...

est-ce que nous arrivons encore à respirer ?

De toutes les terreurs inspirées par le confinement et le coronavirus, c’est celle de mourir et laisser mourir par la perte du souffle / des souffles qui m’accable. Et qui parle de ce dont...

Conférence dé-tricotée « Sentir-Penser »

J’ai tenté un geste début février, grâce à l’espace précieux ouvert par Yosra Ghliss et Axelle Cressens dans le cadre du Séminaire GRASS qu’elles portent à Montpellier ( > infos sur Efigies), et en...

Écouter la voix portée, ressentir son ancrage

Dans le texte que je choisis de commenter ici, Baudouin Jurdant nous amène à voir, entendre et sentir ce que l’écriture fait aux sciences et aux individus en sciences. Ces réflexions dépassent largement la question des sciences comme pratiques, comme acteurs ou institutions, et nous ramènent à la relation intime que la pensée entretient avec les mots, le langage, l’écriture et l’oral, selon une dimension historique qui nous accompagne dans le questionnement de nos fondements culturels et scientifiques.