Catégorie : Sciences et société

0

« Il n’y aura pas d’intelligence publique des sciences si les scientifiques eux-mêmes ne prennent pas ce goût. » par Isabelle Stengers

Je sème et partage ici une réflexion d’Isabelle Stengers sur l’enseignement science-société (mon appellation) aux étudiants en « sciences dures », entre « faits », « valeur », « curiosité » et « réflexivité ». Cette citation assez longue me donne à penser pour...

Vers une société apprenante ? Des acteurs, des rapports et jusqu’aux réseaux pour un changement de paradigme

NB : Cet article est une perspective personnelle, donc subjective et située, de ma réception du mouvement actuel autour de la société apprenante, de la manière dont ce mouvement me parle. Il ne s’agit...

« Vulgariser » ? C’est à dire ? #JeVulgariseCar

  « L’expression « vulgarisation de la science » apparaît au XIXe siècle pour désigner le fait de diffuser les connaissances savantes en les mettant à la portée du grand public. Le terme vulgaire, du latin vulgus,...

Le système actuel de la recherche publique en France – Partie 1

A partir de l’ouvrage collectif « Management de la recherche – Enjeux et perspectives » – (2007) sous la direction de Rémi Barré, Bastiaan de Laat et Jacques Theys, Editions De Boeck Cet ouvrage est issu...

Pourquoi une UE « Sciences et Société » pour de futurs chercheurs ?

Le cursus suivi par les étudiants en Master recherche de biologie expérimentale, auxquels j’enseigne dans le cadre d’un cours intitulé « Sciences et Société : éthique et communication scientifiques », consiste essentiellement en l’apprentissage des savoirs, savoir-faire et savoir-être considérés comme déterminant pour devenir un « bon » chercheur. […] Dans cette formation, un espace de réflexion et de prise de distance sur les enjeux de leur futur métier me paraît indispensable