Étiqueté : réflexivité

Parution article “L’enquête, terre d’accueil. Expériences, agencements et conversations” avec Joëlle Le Marec

Sommaire de l’article :
> La possibilité d’un seuil
> Un espace d’attentions multiples
> Cheminer dans un plan d’expérience
> Devenir plusieurs
> S’empêcher de capitaliser : le respect.
> Devenir lieu de traverse : remettre au monde
> Comment raconter nos enquêtes, sous quelles formes ?
> L’action politique : entretenir ce qui est sans cesse menacé d’insignifiance
> La restitution
> Mener l’enquête au niveau du signifié et non du signifiant
> Sur la propriété
> Converser, entretenir, se mouvoir
> Responsabilité : celles et ceux qui viennent…
> La réflexivité ne suffit pas

Quelles voix pour les sciences ? Présences, traverses et effacements en communication scientifique

n quoi le dispositif de médiation définit-il ce qui peut être dit ou non ? Que disent les actrices et acteurs de la communication scientifique quand elles et ils parlent ? Peuvent-ils porter leur voix propre (Gilligan, 1982), et si non de quelles voix sont-ils les incarnations ? Peuvent-ils par exemple se positionner à partir d’un vécu de la recherche ou du contact à la recherche ? Ou au contraire s’effacent-ils pour parler « au nom de la Science ?

L’autre livre de la thèse, exercice de style épistémologique – vers une ontologie relationnelle #3

Texte rédigé à partir de l’intervention du 7 juin dans le cadre du séminaire des Archives Poincaré (vidéo en ligne) – et en vue d’une ré-écriture pour « l’autre livre de la thèse« . Texte précédé...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search